Terreurs nocturnes, l’homéopathie comme solution

Comme je vous le disais dans un précédent article, les terreurs nocturnes sont un phénomène qui préoccupe beaucoup les mamans.

Pourtant sans gravité, il inquiète et fait peur parfois.

Aussi, il est important de trouver rapidement une solution afin de permettre à chacun de retrouver des nuits de bonne qualité.

C’est pourquoi je vous propose tout de suite de découvrir comment l’homéopathie peut vous aider à soulager les terreurs nocturnes.

terreurs nocturnes homéopathie

Terreurs nocturnes, l’homéopathie comme solution

Soignez vous par les plantes…

Homéopathie, terreurs nocturnes, comment faire ?

Différentes préparations s’avèrent efficaces sur les terreurs nocturnes, tout particulièrement quand elles atteignent les enfants.

Tout d’abord, Stramonium pourra vous aider si votre enfant demande la présence d’un adulte pour s’endormir et s’il a besoin d’une petite lampe durant la nuit.

Ce remède l’aidera à mieux s’endormir et lui permettra de réduire son anxiété et son appréhension de la nuit, réduisant alors les risques de terreurs nocturnes.

Silicea est quant à lui particulièrement recommandé si le sommeil de votre enfant est agité d’une manière générale.

Il est sujet aux cauchemars, aux réveils en sursaut et a du mal à se rendormir.

Vaincre les terreurs nocturnes grâce à l’homéopathie

Si les terreurs nocturnes sont provoquées par une forte agitation durant la journée, Hyoscyamus niger sera efficace pour l’aider à s’apaiser.

Lorsque l’enfant a tendance à grincer des dents durant son sommeil, s’il crie la nuit et est difficilement consolable, Kalium bromatum est tout indiqué.

Il permettra à l’enfant de passer des nuits plus sereines et donc, réduira les risques de terreurs nocturnes.

Enfin, si les terreurs nocturnes se manifestent au cours d’un moment de fébrilité, Belladonna est tout particulièrement indiqué.

Comme vous pouvez le constater, l’homéopathie agit de manière très ciblée sur chaque trouble et permet ainsi une action tout particulièrement efficace.

Terreurs nocturnes et homéopathie

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien avant d’entamer un traitement contre les terreurs nocturnes.

Il saura vous orienter vers le remède le plus adapté au problème particulier de votre enfant.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

Terreur nocturne : quel traitement envisager ?

Comme je vous le disais dans un précédent article, la terreur nocturne de l’enfant n’est pas un phénomène rare.

En effet, elle arrive très fréquemment dans une période de stress intense ou de fatigue plus prononcée.

Par contre, chez l’adulte, ellessont beaucoup plus handicapantes et nécessitent bien souvent une prise en charge sérieuse.

Alors quelles sont les solutions proposées ?

Existent-ils des traitements pour les éradiquer ?

Je vous propose de le découvrir tout de suite.

terreur nocturne traitement

Terreur nocturne : quel traitement envisager ?

Dormez sereinement…

Comment traiter les terreurs nocturnes ?

Malheureusement, il n’existe pas de traitement à proprement parler pour soulager les terreurs nocturnes.

Cependant, en améliorant la qualité du sommeil, les crises peuvent être largement réduite, voir supprimées.

Toutes les solutions d’homéopathie et de phytothérapie peuvent grandement améliorer votre sommeil.

N’hésitez donc pas à prendre une tisane favorisant le sommeil environ une demi-heure avant d’aller vous coucher.

Les préparations à base de plantes, destinées à un meilleur sommeil, sont très efficaces et permettent de passer de bonnes nuits, enfin sereines.

Quelles solutions pour les terreurs nocturnes ?

La relaxation avant d’aller dormir permet également d’améliorer la qualité du sommeil et donc de réduire les terreurs nocturnes.

Prenez un quart d’heure, faites quelques exercices de relaxation, de respiration ventrale et couchez vous aussitôt après.

Vous devriez passer une bonne nuit, sans manifestation de terreur.

Autre solution : veillez à avoir des activités calmes avant d’aller au lit.

Ne regardez rien de violent ni de stressant, concentrez vous par exemple sur une lecture, un film relaxant, écoutez de la musique…

Enfin, couchez vous sans attendre d’être trop fatigué.

C’est en effet une très grande fatigue qui peut favoriser la survenue des terreurs nocturnes.

Vaincre les terreurs nocturnes pour dormir serein

Avec un peu d’attention, vous devriez aisément parvenir à vaincre vos terreurs nocturnes.

N’hésitez donc pas à modifier un peu vos habitudes de vie.

© freedigitalphotos.net