Sommeil léger, sommeil profond : quelle différence ?

Nous n’en sommes absolument pas conscient, mais notre sommeil est bien loin de ressembler à un long fleuve tranquille.

En effet, lorsque nous dormons, nous alternons différentes phases de sommeil.

Et le plus étonnant, c’est que chacune joue un rôle bien particulier.

Parmi les plus important, on peut citer le sommeil léger et le sommeil profond.

Totalement opposées mais absolument complémentaires, ces deux différentes phases, combinées, sont l’assurance d’une nuit bien équilibrée.

Je vous propose donc de voir tout de suite en détail quelle est le rôle de chacune de ces phases.

sommeil léger sommeil profond

Sommeil léger, sommeil profond : quelle différence ?

Comprenez mieux votre sommeil pour mieux dormir…

Sommeil léger, sommeil profond : comprendre leur rôle

Comme son nom l’indique, le sommeil léger est une phase dans laquelle nous ne sommes pas profondément endormis.

C’est la phase qui suit directement l’endormissement.

Nous venons juste de plonger dans le sommeil, nous sommes en train de nous décontracter, et nous sommes donc très légèrement endormis.

C’est une phase qui pourrait être qualifiée de « préparation » au sommeil.

Elle nous amène doucement au lâcher prise qui est tout simplement indispensable à une bonne nuit.

C’est également une phase durant laquelle nous nous réveillons plus facilement et nous sommes plus sensibles aux bruits.

Sommeil profond : dormir pour récupérer

La phase de sommeil profond est quant à elle consacrée à la récupération.

C’est à ce moment que nous sommes plongés dans un sommeil qui nous permet d’évacuer la fatigue accumulée dans la journée.

Nous récupérons, nous rechargeons nos batteries pour mieux nous préparer à affronter la journée qui va suivre.

C’est également une phase durant laquelle nous ne sommes pas prêts du tout à nous réveiller, bien au contraire.

Nous ne craignons pas, ou peu les bruits.

Lorsque nous sommes réveillés en phase de sommeil profond, nous sommes tout simplement mal !

Mieux comprendre le sommeil pour mieux dormir

Bien connaitre les différentes phases de sommeil est important pour respecter son rythme et ainsi s’assurer des nuits de qualité.

© freedigitalphotos.net

Le sommeil léger : comment retrouver des nuits reposantes

On entend souvent des personnes dire : « j’ai le sommeil léger« , ou « j’ai le sommeil lourd et rien ne pourrait me réveiller« .

Peut être même faites vous partie d’une de ces deux catégories.

Si vous faites partie de la première, il y a fort à parier que vous n’êtes pas entièrement satisfait de votre sommeil.

Impression d’être fatigué dès le réveil, sentiment d’envie de dormir au cours de la journée… les symptômes sont nombreux et bien souvent difficiles à vivre.

Aussi, je vous propose de découvrir ce qui caractérise le sommeil léger et fait que vous ne vous sentez pas reposé, même après une longue nuit.

sommeil leger

Le sommeil léger : comment retrouver des nuits reposantes

Dormez sur vos deux oreilles…

Qu’est ce que l’on appelle le sommeil léger ?

Il faut savoir que le sommeil léger est une phase normal de notre cycle.

En effet, la phase de sommeil léger dure une vingtaine de minutes en générale et survient juste après l’endormissement.

Il s’agit d’un moment ou notre sommeil est encore très fragile et ou nous pouvons nous réveiller au moindre bruit.

Mais pour certaines personnes, le sommeil léger semble durer toute la nuit.

Ces mêmes personnes se plaignent bien souvent d’être réveillée au moindre bruit et à de multiples reprises au cours de la nuit.

Que faire contre le sommeil léger ?

Un sommeil trop léger n’est pas chose facile à vivre au quotidien.

Il engendre bien souvent une forte fatigue et joue un rôle négatif sur la vie quotidienne.

Heureusement, quelques petites astuces peuvent vous aider à lutter contre le sommeil léger.

Tout d’abord, assurez-vous de dormir dans l’obscurité totale, surtout si votre lit est disposé en face de la fenêtre.

Ensuite, évitez tout ce qui peut créer un bruit dans votre chambre.

Les réveils, les appareils qui émettent un petit ronflement, etc…

Enfin, essayez au maximum de vous protéger des nuisances sonores d’une manière générale.

N’hésitez pas pour cela à porter des bouchons d’oreilles, qui vous permettront d’atténuer les bruits environnants.

Retrouvez une bonne qualité de sommeil

Même s’il n’est pas grave, le sommeil léger n’est pas très agréable.

N’hésitez donc pas à modifier un peu vos habitudes de vie pour améliorer la qualité de vos nuits.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article