Dormir sur le ventre : quelle signification ?

Savez-vous que nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir ?

Autant dire que la chose mérite que l’on y prête attention.

En effet, notre sommeil est très important dans notre existence.

Mais savez-vous qu’on peut en apprendre beaucoup sur vous rien qu’en observant votre manière de dormir ?

Dormir sur le ventre traduit par exemple certains traits de votre personnalité.

C’est d’ailleurs ce que je vous propose de découvrir tout de suite.

signification dormir sur le ventre

Dormir sur le ventre : quelle signification ?

Analysez votre personnalité à travers votre sommeil

Quelle est la signification de dormir sur le ventre ?

Lorsque nous dormons, nous n’avons que très peu, voire même aucun, contrôle sur notre corps.

Celui-ci en profite pour se détendre, pour prendre des positions parfois surprenantes…

Nous avons également tous une position favorite pour dormir.

Une position dans laquelle notre sommeil est de meilleure qualité.

Et cette position en dit long sur nous, sur notre personnalité.

Vous dormez allongé sur le ventre ?

Alors je peux en quelques lignes vous tracer les principaux traits de votre caractère.

Dormir sur le ventre : une signification particulière

Le ventre est par excellence le centre de nos émotions.

En dormant sur le ventre, nous cherchons donc à protéger nos ressentis, nos sentiments et nos émotions.

Cette position de sommeil traduit une certaine pudeur, un besoin de réserve et de protection.

En quelques sortes, en dormant sur le ventre, vous protégez votre petit jardin secret de la vue de tous.

Vous préférez garder vos sentiments pour vous.

Cette position est bien souvent adoptée par des personnes réservées, qui tiennent à conserver leur espace vital et qui n’aiment pas se sentir envahies par leur entourage.

Dormir sur le ventre pour se protéger

Comme je vous le disais, chaque position du sommeil possède une signification particulière.

Je vous propose donc de voir la signification d’autres positions dans un prochain sujet.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article