Faire la grasse matinée : conseils pour en faire un bien

Lors de mon précédent article, je vous parlais de la grasse matinée et vous invitait à la prudence.

En effet, dans la plupart des cas, faire la grasse matinée est plutôt source de fatigue supplémentaire qu’autre chose.

Cependant, pour certaines personnes dont vous faites peut-être partie, la grasse matinée est un moment privilégié auquel elles tiennent beaucoup.

J’ai donc décidé de vous aider aujourd’hui à faire de ce moment un véritable bienfait.

Voici tout de suite quelques conseils pour réussir votre grasse matinée.

faire la grasse matinée

Faire la grasse matinée : conseils pour en faire un bien

 

Dormez sans soucis…

Faire le grasse matinée oui, mais comment ?

Si vous faites partie de ces personnes qui ne peuvent pas se passer de leur grasse matinée du week-end, je vous rassure, je ne vais pas vous dire de la supprimer totalement, même si cela serait la meilleure solution pour retrouver un sommeil de qualité au cours de la nuit.

En effet, quelques adaptations peuvent vous aider à profiter pleinement de ce moment de détente.

Tout d’abord, veillez à ne pas vous lever trop tard…

Une grasse matinée c’est bien, mais il ne faut pas non plus se lever à midi sous peine de compromettre grandement l’équilibre de son horloge biologique.

L’idéal est de vous lever pas plus tard que 9 heures, 9 heures et demi du matin.

Ne pas forcément se rendormir à tout prix

Autre conseil : si vous êtes réveillé à l’heure habituelle de la semaine, n’essayez pas obligatoirement de vous rendormir si le sommeil ne semble pas venir.

Sachez que prendre le temps de vous lever tranquillement, de vous offrir un petit déjeuner calme et de vous accorder ensuite quelques minutes de détente sera beaucoup plus bénéfique que de rester dans votre lit à vous énerver car vous ne parvenez pas à vous rendormir.

Enfin, sachez qu’il vaut mieux ne pas faire de la grasse matinée une habitude systématique du week-end.

Lorsque celle-ci reste occasionnelle, notre corps n’en souffre pas de manière profonde.

Cependant, lorsqu’il doit jongler toute les semaines entre les jours ou vous vous levez aux aurores et les jours ou vous vous levez à midi, votre rythme biologique du sommeil en souffrira à un moment ou un autre.

Savoir doser ses grasses matinées

Comme pour toute chose, la grasse matinée est une chose à faire avec parcimonie.

N’en abusez pas et savourez les de temps à autres.

© freedigitalphotos.net