Quel traitement pour l’énurésie nocturne ?

Comme nous avons déjà eu l’occasion d’en parler dans de précédents sujets, l’énurésie nocturne est un phénomène qui peut toucher aussi bien les adultes que les enfants.

Gênant, difficile à vivre et à avouer, troublant pour la qualité du sommeil, il doit être pris au sérieux et traiter rapidement.

Car en effet, je vous rassure, l’énurésie nocturne n’est pas une fatalité, loin de là !

De nombreuses solutions existent et permettent d’améliorer grandement la situation, voire de la faire disparaitre définitivement.

traitement de l'énurésie nocturne

Quel traitement pour l’énurésie nocturne ?

Débarrassez vous de l’énurésie…

Simple et efficace : un traitement hygiénique pour l’énurésie nocturne

Tout d’abord, quelques mesures d’hygiène de vie peuvent vous aider à réduire, voire à faire disparaitre l’énurésie nocturne.

Tout d’abord, éviter de trop boire dès la fin d’après midi et ne rien absorber après le dîner, lorsque cela est possible, manger au moins deux heures avant le coucher.

Tout cela peut vous aider, ou aider votre enfant, à mieux dormir et à  gérer les envies d’uriner pendant le sommeil.

Il est également important de se rendre aux toilettes juste avant le coucher, même si l’énurésie touche un jeune enfant.

Dans ce cas, il est même recommandé que les parents l’emmène une nouvelle fois aux toilettes lorsqu’ils vont au lit.

Si ces quelques précautions ne suffisent pas, plusieurs traitements ont été mis en place et peuvent vous aider à mieux contrôler les envies d’uriner.

Traiter l’énurésie nocturne

Un traitement par hormone anti diurétique peut également être envisagé.

Il permet de réduire la quantité d’urine produite au cours de la nuit et donc de réduire le besoin d’uriner.

Très efficace, il permet une résolution rapide du problème.

Il est tout particulièrement employé lorsque l’énurésie nocturne est très mal vécue ou qu’un événement proche oblige à régler le problème rapidement.

Quoi qu’il en soit, le plus important pour traiter l’énurésie nocturne est de ne pas se laisser enfermer dans cette situation et d’oser en parler à son médecin.

Apprendre à gérer l’énurésie nocturne

Autre point important : en attendant les résultats, il faut savoir accepter la situation.

Ne pas se focaliser dessus, ne pas stresser si l’amélioration se fait attendre et surtout, ne pas se renfermer.

© freedigitalphotos.net

L’énurésie nocturne chez l’adulte : un problème difficile

Lorsque l’on parle d’énurésie nocturne, on pense tout de suite au fameux pipi au lit des jeunes enfants.

Pourtant, ils ne sont pas les seuls à être touchés par ce phénomène, bien loin de là.

L’énurésie nocturne chez l’adulte est un problème que de nombreuses personnes rencontrent mais qui est souvent gardé secret par honte.

Je vous propose donc aujourd’hui d’en découvrir un peu plus sur le problème de l’énurésie nocturne chez l’adulte et ses différentes causes.

énurésie nocturne chez l'adulte

L’énurésie nocturne chez l’adulte : un problème difficile

 

Tout savoir sur les fuites urinaires…

Qu’est ce que l’énurésie nocturne chez l’adulte ?

L’énurésie nocturne chez l’adulte est un phénomène trop mal connu car vécu comme un tabou.

Il s’agit de fuites urinaires incontrôlées qui surviennent au cours de la nuit, pendant la période de sommeil.

Beaucoup de personnes n’osent même pas aller consulter un médecin par honte de parler de leur problème.

Pourtant, l’énurésie n’est pas une maladie en soi mais plutôt un symptôme qu’il est important de traiter rapidement au risque de laisser la situation empirer.

Différents facteurs peuvent entrer en jeu dans l’apparition de l’énurésie nocturne.

Parmi elles figurent les causes psychologiques.

En effet, l’énurésie peut survenir après un traumatisme ou une forte contrariété.

Comprendre les causes de l’énurésie nocturne

Le facteur génétique est lui aussi en cause dans l’apparition de l’énurésie nocturne chez l’adulte.

Si les deux parents ont souffert d’énurésie, l’enfant à 77 % de risque d’en souffrir à son tour à l’âge adulte.

Enfin, l’énurésie peut être causée par un problème physique.

Une vessie trop petite, une constipation importante, un diabète, un dérèglement hormonal peuvent causer une énurésie nocturne.

Dans ce cas, le problème est relativement simple à traiter car il suffit de soigner le trouble d’origine pour voir disparaitre l’énurésie.

Traiter l’énurésie nocturne chez l’adulte

Plusieurs solutions existent pour traiter l’énurésie nocturne chez l’adulte.

Je vous propose donc de revenir sur ce sujet dans un prochain article.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

Qu’est ce que l’énurésie nocturne ?

Tous les parents connaissent, un jour ou l’autre, le problème du pipi au lit.

Presque tous les enfants, avant de maitriser parfaitement la propreté, traversent une période durant laquelle ils ne parviennent pas à se retenir toute la nuit.

Il est parfois rare que l’envie d’uriner les réveillent et il est alors trop tard…

Cela concerne les jeunes enfants dont le contrôle du sphincter n’est pas encore acquis.

Lorsque le problème concerne un enfant plus âgé, on parle d’énurésie nocturne.

Pourquoi atteint-elle certains enfants ?

Quelles solutions existent ?

Voyons tout cela ensemble dès maintenant.

énurésie nocturne

Qu’est ce que l’énurésie nocturne ?

Finissez-en avec le pipi au lit…

Enurésie nocturne : un vrai problème

Si le pipi au lit n’a absolument rien d’inquiétant lorsqu’il touche un jeune enfant, il devient important de s’en préoccuper dès lors que la propreté de jour est acquise depuis déjà plusieurs mois.

Il existe deux types d’énurésie.

Tout d’abord l’énurésie primaire, lorsqu’elle n’a pas été précédée d’une période de propreté la nuit, et l’énurésie secondaire, quand l’enfant a connu une période de propreté de six mois ou plus.

Le phénomène d’énurésie nocturne peut également être simplement passager, intermittente, avec des périodes de propreté plus ou moins longues, ou régulière, avec des pipis au lit plusieurs fois par semaine, voire toutes les nuits.

Quelles sont les causes de l’énurésie nocturne chez l’enfant ?

L’énurésie nocturne peut s’expliquer par plusieurs facteurs.

Tout d’abord, il peut s’agir d’un problème physique.

Une maturation plus longue, une vessie plus petite que la moyenne ou encore des prédispositions génétiques peuvent être en cause.

Le problème peut également venir de difficultés à se réveiller au cours de la nuit.

L’enfant dort profondément et ne ressent pas l’envie d’uriner à temps.

Enfin, l’énurésie nocturne peut tout simplement être le symptôme d’un trouble nerveux, d’un traumatisme.

Traiter l’énurésie nocturne

Le principal souci avec l’énurésie nocturne est qu’elle trouble le sommeil de l’enfant.

Il est donc important de s’en préoccuper rapidement.

Diverses solutions existent et nous auront l’occasion d’y revenir dans un prochain article.

© freedigitalphotos.net