Quelle position de sommeil pour le mal de dos ?

On dit souvent que le mal de dos est le mal du siècle.

Et ce n’est pas faut !

De plus en plus de personnes se plaignent d’avoir des douleurs dorsales.

Le mal de dos est en outre un mal fort handicapant.

Il joue un rôle bien négatif sur notre vie quotidienne, entravant le moindre de nos mouvements.

Et cela est d’autant plus marqué au cours de la nuit.

En position allongée, il n’est pas rare que notre mal de dos se fasse encore plus difficile à supporter.

Je vous propose donc tout de suite de découvrir quelles positions adopter contre le mal de dos.

position sommeil mal de dos

Quelle position de sommeil pour le mal de dos ?

Dormez sans souffrir…

Une position de sommeil anti mal de dos

Lorsque nous avons mal au dos, nous avons tendance à essayer de multiples positions avant de trouver celle qui nous permettra de trouver le sommeil.

Pourtant, quelques astuces simples peuvent vous aider à moins souffrir au cours de la nuit.

La meilleure position pour dormir est allongé sur le dos, les genoux légèrement repliés et, si besoin, soutenus par un coussin.

Cela permet notamment de soulager les douleurs de sciatiques et assurent un bon maintien du dos.

La position allongé sur le côté permet également de soulager le dos.

Repliez vos jambes sur l’abdomen afin d’étendre votre dos et ajoutez un oreiller entre vos jambes.

Quelques accessoires pour trouver une position pour bien dormir

Quelques accessoires peuvent vous aider à trouver la bonne position pour dormir.

Par exemple, n’hésitez pas, comme précisé plus haut, à utiliser des coussins et oreillers pour mieux vous caler.

Ensuite, si vos douleurs se situent au niveau de la nuque, sachez qu’il existe des oreillers dits ergonomiques.

Ils permettent un parfait maintien des cervicales et réduisent ainsi les douleurs.

Enfin, il existe également des surmatelas adaptés aux douleurs du dos.

A la fois hygiéniques et pratiques, ils ont un effet bénéfique sur la qualité du sommeil, même en cas de mal de dos.

Bien se coucher pour le mal de dos

Le mal de dos est très difficile à vivre.

Lors de vos crises, n’hésitez pas à modifier quelque peu vos habitudes de vie.

Vous ne vous en sentirez que mieux !

© freedigitalphotos.net

Le sommeil polyphasique : une expérience étrange

Nous passons environ 7 heures à dormir chaque nuit.

Cela représente une partie importante de nos journées et il est donc important de savoir bien le gérer.

De nombreuses recherches, de nombreuses études ont été réalisées sur le sujet.

D’ailleurs, diverses techniques de repos en sont nées.

A ce propos, connaissez-vous le sommeil polyphasique ?

Il s’agit d’un mode de sommeil directement inspiré des animaux.

Je vous propose de le découvrir tout  de suite.

sommeil polyphasique

Le sommeil polyphasique : une expérience étrange

Dormez comme les animaux…

Qu’est ce que le sommeil polyphasique ?

Le sommeil traditionnel consiste à dormir au cours de la nuit et d’être en éveil au cours de la journée.

C’est d’ailleurs ce que nous commande notre corps pour être en phase avec l’alternance entre le jour et la nuit.

Le sommeil polyphasique, quant à lui, consiste à répartir le temps de sommeil en plusieurs périodes par 24 heures.

A l’état naturel, il est pratiqué par le nouveau né mais aussi bien souvent par les personnes âgées.

Certaines activités professionnelles impliquent également ce genre de rythme de sommeil afin d’alterner très fréquemment les périodes de veille et de repos.

Pratiquer le sommeil polyphasique pour dormir moins

Certains se sont intéressés aux vertus du sommeil polyphasique et en ont tiré des conclusions plutôt séduisantes.

En effet, le sommeil polyphasique pourrait conduire à dormir moins longtemps qu’avec un rythme de sommeil traditionnel.

Ainsi, certains pourraient se contenter de seulement cinq heures de sommeil par 24 heures.

Dans certains cas extrêmes, certains pourraient même se contenter de dormir 2 heures par jour grâce au sommeil polyphasique.

Elles s’accordent alors de courtes siestes tout au long de la journée.

Leur temps de repos ne dépasse jamais 30 minutes consécutives.

Une telle réduction du temps consacré au sommeil peut s’avérer séduisante.

Mais qu’en est il pour la santé ?

Les éventuels risques du sommeil polyphasique

Je vous donne rendez-vous dans un prochain sujet pour découvrir ensemble les dangers du sommeil polyphasique.

L’énurésie nocturne chez l’adulte : un problème difficile

Lorsque l’on parle d’énurésie nocturne, on pense tout de suite au fameux pipi au lit des jeunes enfants.

Pourtant, ils ne sont pas les seuls à être touchés par ce phénomène, bien loin de là.

L’énurésie nocturne chez l’adulte est un problème que de nombreuses personnes rencontrent mais qui est souvent gardé secret par honte.

Je vous propose donc aujourd’hui d’en découvrir un peu plus sur le problème de l’énurésie nocturne chez l’adulte et ses différentes causes.

énurésie nocturne chez l'adulte

L’énurésie nocturne chez l’adulte : un problème difficile

 

Tout savoir sur les fuites urinaires…

Qu’est ce que l’énurésie nocturne chez l’adulte ?

L’énurésie nocturne chez l’adulte est un phénomène trop mal connu car vécu comme un tabou.

Il s’agit de fuites urinaires incontrôlées qui surviennent au cours de la nuit, pendant la période de sommeil.

Beaucoup de personnes n’osent même pas aller consulter un médecin par honte de parler de leur problème.

Pourtant, l’énurésie n’est pas une maladie en soi mais plutôt un symptôme qu’il est important de traiter rapidement au risque de laisser la situation empirer.

Différents facteurs peuvent entrer en jeu dans l’apparition de l’énurésie nocturne.

Parmi elles figurent les causes psychologiques.

En effet, l’énurésie peut survenir après un traumatisme ou une forte contrariété.

Comprendre les causes de l’énurésie nocturne

Le facteur génétique est lui aussi en cause dans l’apparition de l’énurésie nocturne chez l’adulte.

Si les deux parents ont souffert d’énurésie, l’enfant à 77 % de risque d’en souffrir à son tour à l’âge adulte.

Enfin, l’énurésie peut être causée par un problème physique.

Une vessie trop petite, une constipation importante, un diabète, un dérèglement hormonal peuvent causer une énurésie nocturne.

Dans ce cas, le problème est relativement simple à traiter car il suffit de soigner le trouble d’origine pour voir disparaitre l’énurésie.

Traiter l’énurésie nocturne chez l’adulte

Plusieurs solutions existent pour traiter l’énurésie nocturne chez l’adulte.

Je vous propose donc de revenir sur ce sujet dans un prochain article.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

Dérèglement du sommeil : quelle cause ?

Lorsque l’on souffre d’un dérèglement du sommeil, il n’est pas toujours facile d’en identifier la cause.

Pourtant, ce trouble n’est pas facile à vivre et mérite d’être pris en charge très rapidement afin de ne pas trop empiéter sur la vie quotidienne.

J’ai donc décidé de vous expliquer un peu mieux les différentes causes possibles au dérèglement du sommeil.

dereglement du sommeil

Dérèglement du sommeil : quelle cause ?

Comprenez mieux d’où viennent vos difficultés…

Le dérèglement du sommeil : un trouble profond

Dans bien des cas, lorsque l’on souffre d’un dérèglement du sommeil, c’est le rythme circadien qui est en cause.

Petit rappel, le rythme circadien est le rythme biologique naturel de chacun.

Celui ci dure 24 heures et commande nos différentes phases d’éveil et de sommeil.

C’est donc de lui que dépend l’heure à laquelle nous parvenons à nous endormir le plus facilement, l’heure à laquelle nous nous réveillons, etc.

Il est réglé initialement sur l’alternance entre les périodes de jour et les périodes de nuit.

Malheureusement, divers éléments peuvent agir de manière négative sur notre rythme circadien.

C’est le cas par exemple d’une mauvaise hygiène de vie, d’un travail aux horaires irréguliers, etc.

Les autres causes du dérèglement du sommeil

Diverses autres causes peuvent entrer en compte dans le dérèglement du sommeil.

Un état de stress intense, voire parfois une dépression, sont souvent constatés lorsqu’une personne se plaint de souffrir d’un mauvais sommeil ou d’insomnie.

Certaines maladies peuvent également entrer dans la liste des causes possibles du dérèglement du sommeil.

Dans tous les cas, il est important d’en parler rapidement à votre médecin.

Lui seul sera capable de vous aider à diagnostiquer précisément l’origine de vos problèmes de sommeil.

Vaincre le dérèglement du sommeil

La plupart du temps, une réorganisation de la vie quotidienne ou la mise en place d’un petit traitement peuvent aider à solutionner le dérèglement du sommeil.

N’ayez donc pas peur d’en parler et de faire le point sur votre vie.

© freedigitalphotos.net

 

Prise d’alcool = sommeil perturbé

Il nous arrive à tous de connaitre une soirée un peu trop arrosée.

Des retrouvailles, un événement à célébrer, une fête particulière… les occasions ne manquent pas de se laisser aller à boire quelques verres d’alcool.

Pourtant, même ces quelques verres occasionnels ne sont pas sans effet sur notre organisme.

L’alcool agit en effet de manière néfaste sur bien des points.

Et bien entendu, le sommeil ne manque pas à l’appel.

Je vous propose donc tout de suite de découvrir en quoi l’alcool peut entrainer un sommeil perturbé.

alcool sommeil perturbé

Prise d’alcool = sommeil perturbé

Boire ou dormir…

Sommeil perturbé, alcool : quel lien ?

Il est coutume de penser que boire un petit verre d’alcool peut aider à dormir.

Si certes il favorise l’endormissement, il peut pourtant avoir un effet néfaste sur la qualité du sommeil.

En effet, plusieurs études ont prouvé que la prise d’alcool agit de manière néfaste sur le cycle normal du sommeil.

Et ce est vrai quelque soit la dose ingurgitée.

L’alcool réduit la phase de sommeil paradoxal et peut donc agir sur notre capacité à nous concentrer et à intégrer des informations le lendemain.

La prise d’alcool favorise également l’apparition de crises d’apnée du sommeil et de ronflements.

Sommeil perturbé à cause de l’alcool : comment lutter

Heureusement, souhaiter passer une bonne nuit ne veut pas forcément dire renoncer à la moindre goutte d’alcool tout au long de la journée, même si cela est fortement conseillé pour votre santé.

Si vraiment vous souhaitez pendre un verre d’alcool, prévoyez d’attendre deux heures avant d’aller vous coucher.

En effet, si les effets néfastes de la boisson se sont estompés avant votre coucher, votre sommeil sera de meilleure qualité.

Mais attention, tout abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Réservez donc la prise d’alcool à de rares occasions et modérez votre consommation.

Gérer le sommeil perturbé par l’alcool

Bien entendu, ces faits sont d’autant plus vrai que la prise d’alcool est importante.

N’oubliez donc pas : pas de conduite et pas de sommeil durant les deux heures qui suivent la prise d’alcool.

© freedigitalphotos.net

Le manque de sommeil fait-il grossir ?

Nous n’en sommes pas toujours suffisamment conscient, mais le manque de sommeil peut avoir un impact très important sur de nombreux aspects de notre vie quotidienne.

Parmi les plus importants figure le poids !

Eh oui, il est courant de dire que le manque de sommeil agit négativement sur notre poids.

Mais qu’en est il réellement ?

Quel impact le manque de sommeil a-t-il sur notre poids ?

Je vous propose de le découvrir tout de suite !

le manque de sommeil fait il grossir

Le manque de sommeil fait il grossir ?

Dormez pour mincir…

Le manque de sommeil fait grossir, vrai ou faux ?

Plusieurs études réalisées sur le sujet l’ont prouvé, il existe réellement un lien entre le sommeil et la prise de poids.

Et tout se joue dans notre cerveau.

En effet, lorsque nous manquons de sommeil, nos envies alimentaires ne sont pas les mêmes que lorsque nous sommes suffisamment reposés.

Lorsque nous manquons de sommeil, nous avons tendance à avoir davantage faim.

De même, notre cerveau a tendance à réclamer plus d’aliments gras et sucrés.

Ainsi, en mangeant plus et moins bien, nous accusons une prise de poids plus importante.

Relation entre manque de sommeil et prise de poids

Ce n’est donc pas un mythe : le manque de sommeil agit de manière négative sur notre prise de poids.

Ceci s’explique par un déséquilibre dans la zone du cerveau qui gère la satiété ainsi que celles qui créent des envies irrésistibles.

Si vous souhaitez perdre du poids, il est donc important de vous soucier de votre sommeil.

En effet, en dormant bien, vous aurez davantage tendance à bien vous alimenter, à privilégier des aliments équilibrés et bon à la santé.

C’est notamment ainsi que les problèmes de surpoids peuvent s’expliquer chez les adolescents qui ont de plus en plus tendance à ne pas assez dormir.

Bien dormir pour bien manger

N’hésitez donc pas à surveiller votre sommeil pour parvenir à atteindre le poids que vous espérez.

© freedigitalphotos.net

Sérotonine et sommeil : quel rôle ?

Les différents troubles du sommeil que nous rencontrons couramment peuvent trouver leur source dans divers problèmes liés à notre santé.

Un déséquilibre quelconque, une carence, un dérèglement hormonale et la qualité de notre sommeil s’en trouve lourdement compromise.

Parmi les sources les plus fréquemment rencontrées figure les déficiences en sérotonine.

Je vous propose donc tout de suite de découvrir son rôle sur la qualité de nos nuits et ainsi de mieux comprendre en quoi elle peut vous conduire à mal dormir.

serotonine et sommeil

Sérotonine et sommeil : quel rôle ?

Retrouvez un sommeil de qualité

Sérotonine et sommeil : comment ça fonctionne ?

Tout d’abord, il faut savoir que la sérotonine est le dérivé d’un acide aminé que l’on retrouve essentiellement dans notre alimentation.

Elle est synthétisée par certains neurones à partir de cet acide aminé.

Notre taux de sérotonine peut être mesuré par une simple analyse de sang ou d’urine qui déterminera s’il l’on souffre d’une éventuelle carence.

La sérotonine intervient à plusieurs niveaux.

Tout d’abord, elle agit sur notre inhibition, sur notre moral et notre santé psychique.

Un taux de sérotonine particulièrement peut par exemple engendrer un comportement très agressif voire violent.

Sans aller des ces extrêmes, la sérotonine peut avoir un effet très néfaste sur notre sommeil.

Sommeil et sérotonine : quel lien ?

C’est au cours de nos périodes d’éveil que la sérotonine s’accumule dans une certaine partie de notre cerveau pour ensuite agir sur notre capacité à nous endormir.

Elle aide également à la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, et permet à notre horloge biologique de fonctionner correctement.

Une carence en sérotonine entraine alors une carence en mélatonine, qui entraine elle-même des troubles du sommeil plus ou moins importants.

Il est donc essentiel de bien surveiller son alimentation et de s’assurer une consommation satisfaisante en produits source de sérotonine.

C’est le cas par exemple les céréales, le chocolat, les bananes ou encore les oeufs peuvent contribuer à un taux normal de sérotonine.

Bien manger pour bien dormir

Il est donc flagrant que notre alimentation est directement liée à notre sommeil.

Pour bien dormir, commencez donc à bien manger !

© freedigitalphotos.net

Quelques conseils pour un matelas anti mal de dos

Le mal de dos est de plus en plus courant dans notre société actuelle.

Le manque d’activité physique, les mauvaises postures au travail ou devant les écrans d’ordinateurs,… de nombreux éléments agissent sur la santé de notre dos de manière bien souvent négative.

Et qui dit mal de dos dit bien souvent difficultés à dormir.

Aussi, pour lutter contre le mal de dos et, par la même occasion, améliorer la qualité de vos nuits, la literie est très importante.

Je vous propose donc tout de suite de découvrir quelques conseils pour choisir un matelas bon pour le mal de dos.

conseil matelas mal de dos

Quelques conseils pour un matelas anti mal de dos

Retrouvez un sommeil serein…

Comment choisir un matelas anti mal de dos

Il n’est pas toujours facile choisir une bonne literie devant l’étendue de l’offre.

Pourtant, un bon matelas peut fortement agir sur votre santé dorsale et donc sur votre sommeil.

Tout d’abord, privilégiez un matelas ni trop dur, ni trop mou.

Lorsque l’on bouge la nuit, un matelas trop dur engendre des douleurs et donc des réveils désagréables.

A l’inverse, un matelas trop mou ne maintien pas suffisamment votre dos et a également tendance à réveiller la douleur.

De bonnes dimensions pour un matelas spécial mal de dos

Veillez également à choisir les bonnes dimensions.

On n’y pense pas toujours mais un matelas trop petit, surtout lorsque l’on dort à deux, ne permet pas une aisance suffisante dans les mouvements et crée donc des douleurs supplémentaires.

Privilégiez ainsi un matelas de 160 de large pour être parfaitement à l’aise.

La technologie de la mémoire de forme a également un effet très bénéfique sur le mal de dos.

En gardant la forme de votre corps, il vous permet d’être toujours bien installé, votre corps bien maintenu.

Si vous souffrez de maux de dos, n’hésitez donc pas à adopter un matelas à mémoire de forme pour un confort parfait.

Choisir son matelas contre le mal de dos

Le mal de dos est très handicapant dans la vie quotidienne.

Il est donc important de se préoccuper de la qualité de sa literie afin de réduire l’impact des douleurs de dos sur la qualité de nos nuits.

© freedigitalphotos.net

La somniloquie : un trouble du sommeil surprenant !

Connaissez-vous la somniloquie ?

Il s’agit du fait de parler pendant son sommeil.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce trouble atteint de nombreuses personnes chaque année.

De l’enfant à la personne âgée, tout le monde peut, à un moment ou à un autre de son existence, souffrir de somniloquie.

J’ai donc décidé aujourd’hui de vous parler de ce trouble et de vous faire découvrir les particularités de la somniloquie !

somniloquie

La somniloquie : un trouble du sommeil surprenant !

Parlez-vous en dormant…

Qu’est ce que la somniloquie ?

Il faut savoir que de nombreuses personnes souffrent de somniloquie sans même en avoir conscience.

Cela est tout particulièrement vrai pour les personnes qui vivent, et dorment, seules.

En effet, dans bien des cas, c’est le conjoint ou un proche dormant dans la même demeure qui informe la personne qu’elle souffre de somniloquie.

La somniloquie peut se manifester à n’importe quel stade de la nuit, que ce soit au cours de la phase d’endormissement, de sommeil profond ou de sommeil paradoxal.

A tout moment de la nuit, si vous en souffrez, vous pouvez vous mettre à parler.

Parfois de choses censées, parfois de choses qui restent un grand mystère pour votre entourage !

La somniloquie, est-ce grave ?

Je vous rassure tout de suite, la somniloquie n’a absolument aucune incidence sur votre santé et est tout à fait sans gravité.

Cependant, elle n’en reste pas moins difficile à vivre et parfois handicapante.

En effet, même si vous n’en avez pas conscience, vos moments de somniloquie troublent votre sommeil qui s’en trouve donc de moindre qualité.

De plus, il n’est pas rare que le conjoint se plaignent de nombreux réveils dus à la somniloquie du partenaire.

Il est donc important d’identifier la source du problème pour tenter de le résoudre.

En effet, il n’existe aucun traitement particulier.

La seule solution est de trouver la source du problème !

Identifier la cause de la somniloquie

Pour vous aider à mieux comprendre ce phénomène, je reviendrai très prochainement sur le sujet et vous proposerai de découvrir les différentes causes de la somniloquie.

© freedigitalphotos.net

Terreurs nocturnes : les causes en détail

Les terreurs nocturnes sont un phénomène plus courant qu’on ne peut le penser.

Comme je vous le disais dans un précédent sujet, elles touchent principalement les enfants mais peuvent aussi parfois concerner les adultes.

Source d’une forte angoisse, elles sont bien souvent la cause d’une appréhension du coucher et, à plus ou moins long terme, de troubles du sommeil.

Aussi, pour vous aider à mieux comprendre ce phénomène bien perturbant, je vous propose de découvrir aujourd’hui quelles sont les causes des terreurs nocturnes, que ce soit chez l’adulte ou chez l’enfant.

terreur nocturne causes

Terreurs nocturnes : les causes en détail

N’ayez plus peur de dormir…

Quelles sont les causes des terreurs nocturnes chez l’enfant ?

Aujourd’hui encore, la source des terreurs nocturnes peut être très difficile à identifier.

En principe, chez l’enfant, les terreurs nocturnes peuvent s’expliquer par trois éléments différents.

Le premier est une fatigue excessive qui crée une angoisse profonde chez l’enfant en fin de journée.

Celle-ci se traduit au cours de la nuit par la survenue de terreurs nocturnes.

Autre cause possible : un bouleversement dans sa vie quotidienne.

Rupture des parents, changement d’école, troubles familiaux… les éléments extérieurs pouvant perturber le sommeil de l’enfant et provoquer des terreurs nocturnes peuvent être variés.

Enfin, chez l’enfant, la terreur nocturne peut s’expliquer par un brusque changement de ses habitudes de sommeil.

Quelles sont les causes des terreurs nocturnes chez l’adulte ?

Chez l’adulte, identifier la cause des terreurs nocturnes est beaucoup plus complexe.

Outre les problèmes de dépression et d’anxiété excessive, elles peuvent trouver leur source dans un problème interne.

En effet, diverses études ont mis en avant la possibilité d’un dysfonctionnement neurologique.

Certaines périodes de la vie peuvent également être propices à l’apparition des terreurs nocturnes.

C’est le cas par exemple de certaines maladies d’ordre infectieux ou de soucis psychologiques.

Comprendre les terreurs nocturnes en identifiant leurs causes

Mieux connaitre les causes des terreurs nocturnes, c’est déjà les craindre moins.

Il est donc important d’essayer de comprendre d’où vient ce phénomène.

© freedigitalphotos.net

Pratiquez un exercice de respiration ventrale

Bien souvent, nous ne faisons absolument pas attention à la manière dont nous respirons.

Aussi, il n’est pas rare que nous respirions de manière inadaptée.

En effet, la respiration abdominale a un effet très bénéfique sur de nombreux aspects de notre être mais beaucoup trop peu de personnes la pratiquent.

Elle nous aide à nous sentir mieux, à nous relaxer, à évacuer toutes nos angoisses

La respiration abdominale devrait être un réflexe pour tous.

Si ce n’est pas le cas pour vous, je vous propose tout de suite de découvrir un petit exercice à pratiquer tous les soirs avant d’aller vous coucher.

exercice de respiration ventrale

Pratiquez un exercice de respiration ventrale

Respirez pour mieux dormir

Comment pratiquer la respiration abdominale ?

La respiration abdominale consiste, comme son nom l’indique, à respirer par le ventre.

Au lieu de gonfler votre thorax à chaque inspiration, gonflez votre ventre et dégonflez le à chaque expiration.

Pour débuter votre exercice, commencez par vous allonger sur le dos et installez un coussin sous votre nuque et un autre sous vos genoux si vous en ressentez le besoin.

Posez vos mains sur votre ventre et détendez vous.

Essayez de faire le vide dans votre esprit et de laisser de côté au maximum toutes vos préoccupations.

Ensuite, prenez une longue inspiration par le nez en prenant bien soin de gonfler votre ventre.

Un exercice de respiration ventrale : suite

Avec vos mains, vous devez sentir le mouvement de votre ventre de manière très claire.

Ensuite, expirez par le nez en dégonflant votre ventre et en vidant vos poumons bien à fond.

Allez vraiment au maximum de ce que vous pouvez faire.

Répétez ensuite ce petit exercice plusieurs fois de suite.

Peu à peu, vous devriez sentir votre corps entier se détendre.

Votre esprit devrait se libérer de toutes ses tensions et ses angoisses.

N’hésitez pas à prolonger l’exercice et à le répéter aussi souvent que vous en ressentez le besoin.

Pratiquer la respiration ventrale pour aller mieux

La respiration ventrale devrait vraiment devenir un automatisme pour vous.

Votre santé et votre moral ne s’en porteront que mieux !

© freedigitalphotos.net

Découvrez l’homéopathie pour le sommeil des enfants

Lorsque nos enfants rencontrent des problèmes de sommeil, on se trouve très rapidement démuni.

Que faire pour les soulager ?

Comment leur corps va-t-il réagir au manque de sommeil ?

Quelles solutions sont envisageables pour les aider à retrouver le sommeil rapidement ?

Parmi les plus appropriées figure l’homéopathie.

Je vous propose donc de découvrir tout de suite en quoi cette médecine douce peut aider vos enfants à mieux dormir la nuit.

homeopathie sommeil enfant

Découvrez l’homéopathie pour le sommeil des enfants

Aidez vos enfants grâce aux plantes…

L’homéopathie pour le sommeil des enfants : comment faire ?

Le principal avantage de l’homéopathie est d’être sans aucun danger et surtout, sans effet secondaire.

Ainsi, elle constitue une solution tout à fait adaptée aux enfants, même jeunes, et peut s’avérer d’une très grande aide lorsque les petits rencontrent des problèmes de sommeil.

Même s’il est fortement conseillé de consulter un médecin homéopathe afin que celui-ci puisse proposer un traitement personnalisé, quelques préparations dites standards peuvent être données sans souci et offrir des effets tout à fait satisfaisants.

Par exemple, si votre enfant souffre de réveils nocturnes nombreux, donnez lui Cypripedium 9 CH à raison de 3 granules 3 fois par jour.

Cela l’aidera à dormir sans se réveiller et d’ainsi retrouver des nuits reposantes.

Quel traitement homéopathique pour le sommeil des enfants ?

Si votre enfant à tendance à s’agiter alors que le soir arrive bien qu’il soit calme au cours de la journée, Jalapa 9 CH le soulagera et lui permettra de rester détendu et prêt au sommeil avant d’aller au lit.

Enfin, s’il a tendance a avoir peur dans son lit et à ne pas vouloir rester couché, donnez lui Borax 9 CH.

Il aura alors le sentiment d’être rassuré et retrouvera le sommeil beaucoup plus facilement.

Bien entendu, cela n’est qu’un petit aperçu des traitements homéopathiques disponibles.

A chaque trouble du sommeil correspond un remède particulier qui pourra apporter une solution rapidement.

Soignez les troubles du sommeil de votre enfant grâce à l’homéopathie

L’homéopathie est une formidable solution pour de nombreux troubles de notre quotidien.

N’hésitez donc pas à tester, vous serez peut-être surpris des résultats.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

Découvrez le rôle du sommeil pour notre cerveau

Dormir, c’est essentiel pour notre corps.

Chaque partie de nous a besoin de sommeil, a besoin de récupérer.

Et notre cerveau n’est pas un exception, bien loin de là !

En effet, le sommeil a un rôle très important sur notre cerveau.

Je vous propose donc de le découvrir tout de suite.

les roles du sommeil

Découvrez le rôle du sommeil pour notre cerveau

Entretenez vos capacités en dormant…

Rôle du sommeil sur notre cerveau

Au cours de la journée, notre cerveau emmagasine un très grand nombre d’informations et est en activité durant de nombreuses heures.

Pendant cette période, l’activité le conduit à accumuler des toxines.

Celles-ci le polluent et, si elles ne sont pas éliminées, pourraient s’avérer dangereuses.

Heureusement, la nature étant parfaitement bien faite, nos phases de sommeil permettent à notre cerveau de se ressourcer et de se purifier.

Notre sommeil est en effet l’occasion, pour notre cerveau, de se débarrasser de toutes ces toxines et de repartir « à frais » le matin venu.

Le sommeil : un nettoyage indispensable pour notre cerveau

Le sommeil a donc un rôle de nettoyage pour notre cerveau.

Lorsque nous dormons, ce dernier évacue toutes les toxines accumulées de manière naturelle.

On connaissait déjà les formidables propriétés du sommeil pour notre mémoire et nos capacités d’apprentissage.

Il semble donc que dormir est encore plus important qu’on ne le pensais pour nos capacités intellectuelles.

Dormir : un rôle important pour le sommeil sur notre cerveau

Si vous avez une journée importante demain, avec par exemple un examen ou un rendez-vous professionnel, allez au lit le plus vite possible afin de permettre à  votre cerveau d’être en pleine possession de ses capacités !

© freedigitalphotos.net

Se lever tôt, c’est bon pour la santé !

Vous est il déjà arrivé de comparer votre forme après vous être levé tard et après vous être levé tôt ?

Avez vous noté une différence quelconque ?

Il y a fort à parier pour que vous répondiez oui à cette question.

Car en effet, se lever tôt est bon pour la santé !

Cela est même prouvé par différentes études sur le sujet.

Je vous propose donc de découvrir tout de suite les différents avantages physiques à se lever tôt le matin !

se lever tot santé

Se lever tôt, c’est bon pour la santé

Apprenez à régler votre réveil de bonne heure…

Pourquoi se lever tôt est bon pour la santé ?

Le fait de se lever tard à de nombreux impacts négatifs sur notre santé.

En effet, lorsque vous vous levez au dernier moment et que vous vous préparez à la hâte pour vous rendre au travail, vous êtes soumis à un état de stress important dès le matin.

Celui-ci vous accompagne généralement tout au long de la journée et n’est pas bon du tout pour votre santé.

De plus, lorsque vous trainez au lit tard le matin, vous vous exposez à une prise de kilos superflus ainsi qu’à un manque d’énergie important tout au long de la journée.

Se lever tôt permet alors de contrer tous ces inconvénients et de maintenir un état de santé satisfaisant plus longtemps.

Comment se lever tôt pour être en bonne santé

Se lever tôt n’est pas chose facile pour tout le monde.

En effet, certaines personnes ont pour habitude de se coucher tard et leur lever s’en trouve donc tout naturellement retardé.

Pour réussir à vous lever tôt sans difficulté, la première chose à faire est donc de vous coucher tôt !

Prenez donc l’habitude de commencer une sorte de routine du coucher suffisamment tôt pour préparer votre corps au sommeil.

De plus, réduisez votre exposition à la lumière dès le début de soirée afin de signifier clairement à votre corps qu’il est l’heure d’aller se reposer.

Apprendre à se lever tôt le matin

Se lever tôt est une chose qui s’apprend, même si vous êtes un adepte inconditionnel des grasses matinées.

N’hésitez donc pas à modifier un peu vos habitudes de vie !

© freedigitalphotos.net

Magnésium et sommeil : une solution simple et efficace

Le magnésium est un élément essentiel à notre santé.

En effet, il agit sur un grand nombre d’aspect de notre quotidien, tant sur le point physique que psychologique.

Aussi, une carence en magnésium peut très vite s’avérer lourde de conséquence, notamment en ce qui concerne notre sommeil.

Et si la solution à vos insomnies se trouvait tout simplement dans le magnésium ?

Fort possible !

Je vous invite donc à découvrir tout de suite le lien entre magnésium et sommeil, et l’effet qu’une bonne cure peut avoir sur vos nuits.

magnesium et sommeil

Magnésium et sommeil : une solution simple et efficace

Un impact non négligeable…

Magnésium et sommeil : quel lien ?

Le magnésium a un fort impact sur notre système nerveux.

Ainsi, lorsque nous avons une carence, qu’elle soit plus ou moins importante, nous avons tendance à être énervé, stressé ou angoissé.

Notre sommeil s’en trouve alors bien compromis, l’endormissement étant plus difficile et les réveils nocturnes plus nombreux.

Un apport en magnésium peut résoudre ces symptômes rapidement, en vous aidant à réduire votre nervosité et à retrouver un sommeil plus satisfaisant.

De même, le magnésium permet d’aider à la détente des muscles, rendant la phase d’endormissement plus facile.

Quel apport en magnésium pour retrouver un bon sommeil ?

La carence en magnésium est souvent due à un problème d’alimentation.

Pas suffisamment riche, trop peu diversifiée, notre alimentation ne peut alors couvrir l’intégralité de nos besoins quotidiens.

Il est donc important de veiller à prendre régulièrement un complément médicamenteux, notamment dès que les premiers signes de carence se font ressentir.

Ils sont en vente libre des les pharmacies et parapharmacies et se présente sous la forme de petits comprimés.

N’hésitez donc pas à demander conseil à votre pharmacien qui pourra vous orienter sur le dosage recommandé à votre cas ainsi que sur la posologie.

Faire une cure de magnésium pour retrouver le sommeil

S’accorder une cure de magnésium peut s’avérer bénéfique pour de nombreux aspects.

Plus énergique au cours de la journée mais aussi plus calme le soir venu, elle vous permettra de retrouver un équilibre satisfaisant.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article