Retrouvez le sommeil avec le millepertuis

Les problèmes de sommeil peuvent parfois s’avérer très difficiles à traiter.

Pourtant, alors que l’on se tourne vers des techniques compliquées et fastidieuses à suivre, la solution se trouver parfois dans la simplicité.

Ainsi, les plantes s’avèrent particulièrement efficaces pour traiter les problèmes de sommeil.

Aujourd’hui, je vous propose donc de découvrir les vertus du millepertuis sur le sommeil.

En effet, il s’agit d’une plante particulièrement efficace pour aider à dormir.

millepertuis sommeil

Bien dormir grâce au pouvoir des plantes…

Quel est l’effet du millepertuis sur le sommeil ?

Le millepertuis est très fréquemment utilisé pour traiter les soucis de dépression et de dérèglement nerveux.

Elle contient en effet de l’hypéricine, très réputée pour ses vertus antidépressives.

Le millepertuis favorise la production de certaines hormones comme par exemple la sérotonine, indispensable à un bon sommeil.

En favorisant la détente et la relaxation, le millepertuis vous aide peu à peu à retrouver un sommeil de bonne qualité et surtout, en quantité suffisante.

Comment utiliser le millepertuis pour bien dormir ?

Pour obtenir une efficacité optimale, il est tout d’abord important d’utiliser le millepertuis de manière quotidienne.

Il est disponible sous plusieurs formes, sachant que l’infusion est certainement la plus efficace.

Il suffit de vous procurer en pharmacie des fleurs séchées de millepertuis et d’en verser 2 à 4 grammes dans 200 ml d’eau.

Laissez infuser durant quelques minutes et buvez une ou deux tasses de cette préparation chaque jour.

On trouve également du millepertuis sous diverses formes en pharmacie ou parapharmacie.

Préparations toutes prêtes, comprimés, gélules, à vous de décider quelle forme s’adapte le mieux à vos besoins et à vos habitudes de vie.

Prendre du millepertuis pour mieux dormir

Il faut tout de même savoir que le millepertuis peut avoir des contre-indications, notamment en cas de grossesse ou de traitement.

Dans le doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre pharmacien.

© freedigitalphotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *