L’hypnogramme du sommeil : connaitre votre rythme

Lorsque l’on rencontre des soucis de sommeil, il est important d’étudier le déroulement des différentes phases de sommeil.

En effet, ce sont elles qui guident nos nuits, nos phases d’endormissement et de réveil.

Pour en avoir une vue optimale et parfaitement juste, votre médecin peut vous conseiller de vous soumettre à un hypnogramme du sommeil.

Sans aucune douleur, ce petit examen tout simple pourra vous aider à mieux comprendre votre rythme naturel et de détecter d’éventuels dérèglements très rapidement.

hypnogramme du sommeil

L’hypnogramme du sommeil : connaitre votre rythme

Suivrez votre rythme et retrouvez un sommeil récupérateur…

Qu’est ce qu’un hypnogramme du sommeil

Nos nuits suivent un rythme bien déterminé qui guident notre sommeil à travers différentes phases.

D’une manière générale, 4 à 6 cycles se succèdent au cours de notre nuit.

Chaque cycle est lui même composé d’une phase d’endormissement, d’une phase de sommeil léger, d’une phase de sommeil profond et enfin d’une phase de sommeil dit pradoxal.

Celle-ci est particulièrement propice au réveil.

L’hypnogramme du sommeil est une représentation graphique de votre sommeil, détaillant chaque phase et chaque cycle dans le détail.

Comment se déroule un hypnogramme du sommeil ?

Comme je vous le disais, l’hypnogramme du sommeil est le résultat d’un examen simple, sans aucune douleur.

Il consiste simplement à vous relier à un système d’électro-encéphalographie.

Vous resterez ainsi relié tout au long de la nuit à un appareil simple, qui analysera vos différentes phases de sommeil.

Il les retranscrira sur un graphique, l’hypnogramme, qui matérialisera les résultats pour une interprétation future.

Votre médecin pourra alors identifier plus facilement d’éventuels dérèglements et vous proposera un diagnostic précis.

L’hypnogramme du sommeil est donc un examen très important, qui peut vous permettre de pointer du doigt un trouble difficile à déterminer d’une autre manière.

Passer un hypnogramme du sommeil

Si vous suspectez un dérèglement de votre cycle du sommeil, n’hésitez pas à parler de cet examen à votre médecin.

Il saura vous conseiller et vous orienter avec précision.

© freedigitalphotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *