Le dépistage de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil, même si la personne qui en souffre ne s’en rend pas toujours compte, est un trouble particulièrement difficile à gérer.

En effet, elle rend bien souvent les nuits difficiles sans que la personne ne puisse clairement identifier le problème, elle gêne la qualité du sommeil et entraine ainsi une grande fatigue.

Il est donc très important de parvenir à la dépister rapidement afin de ne pas la laisser trop s’installer.

Cependant, certaines personnes redoutent ce dépistage, qui a la réputation de ne pas être très agréable.

Voici donc tout de suite quelques détails sur les actes médicaux relatifs au dépistage de l’apnée du sommeil.

dépistage apnée du sommeil

Le dépistage de l’apnée du sommeil

Retrouvez un bon sommeil…

Comment se déroule le dépistage de l’apnée du sommeil

Lorsque vous allez voir votre médecin pour décrire vos symptômes, celui-ci pourra déjà se faire une idée sur la possible présence d’apnée du sommeil.

En effet, quelques troubles bien particuliers surviennent avec ce syndrome et aident les médecins à cibler le problème.

Ensuite, votre médecin va vous orienter vers une procédure de dépistage.

Deux techniques sont alors envisageables.

La première est la polysomnographie.

Cette technique complète va permettre d‘analyser la qualité du sommeil et la respiration du patient.

Vous serez amené à dormir une nuit en laboratoire, relié à une machine qui analysera votre comportement pendant le sommeil.

Le dépistage de l’apnée du sommeil : indispensable

Le médecin obtiendra ainsi une idée précise sur l’intensité et la durée des apnées survenant pendant votre sommeil.

Autre examen possible, moins complet mais aussi moins invasif : la polygraphie ventilatoire nocturne.

Cette fois, l’examen se pratique au domicile du patient, qui dort dans son lit habituel.

Une machine enregistrera pendant le sommeil les débits d’air entrants et sortants ainsi que le taux d’oxygène dans le sang.

Moins complet que le précédent, cet examen peut tout de même permettre une bonne détection de l’apnée et peut suffire en cas de syndrome modéré.

Comprendre le dépistage de l’apnée du sommeil

Certes, dormir relié à une machine n’est pas toujours évident, mais ces deux examens sont absolument sans douleur et ne concerne qu’une seule nuit.

Mieux vaut donc les pratiquer rapidement pour solutionner au plus vite le problème d’apnée du sommeil.

© freedigitalphotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *