Signification de la position pour dormir en couple

Savez-vous que la position que vous adoptez pour dormir avec votre conjoint peut parfois en dire long sur votre relation ?

Si, si, je vous l’assure, je suis sérieux.

Diverses études ont démontré que, en fonction de la position adoptée pour s’endormir, les couples ont tel ou tel type de relation.

Plutôt étonnant, n’est ce pas ?

Je vous propose d’ailleurs de vous intéresser tout de suite au sujet…

Alors, dans quelle position dormez vous avec votre bien aimé ?

position dormir couple signification

Signification de la position pour dormir en couple

Apprenez de votre sommeil

La position pour dormir en couple : signification

Vous dormez dos à dos, sans vous toucher ou presque ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, vous n’êtes pas en désaccord.

Au contraire, vous ressentez plutôt un sentiment de sécurité qui vous dispense d’un besoin de contact.

Vous dormez en cuillère, c’est à dire l’un des partenaires blotti dans le dos de l’autre ?

Votre relation de couple est alors parfaitement équilibrée.

Vous êtes bien dans votre vie, vous vous sentez en sécurité et aimez la présence l’un de l’autre.

Votre partenaire dort à une certaine distance de vous et vous avez la main posée sur lui, ou l’inverse ?

Attention, cette position traduit une certaine soumission.

Le partenaire qui pose sa main sur l’autre a besoin d’être rassuré.

Vous dormez sur le côté et votre partenaire « grimpe » littéralement sur votre dos pour s’endormir ?

Cela traduit alors chez lui le besoin d’une relation plus importante, alors que vous recherchez plutôt le contraire.

L’un des partenaire prend la majeur partie du lit, ne laissant à l’autre que peu d’espace ?

Là encore, cette position traduit un déséquilibre dans le couple.

Le partenaire prenant la plus grosse partie du lit possède une certaine ascendance sur l’autre, qui a tendance à s’effacer.

Comprendre les positons de sommeil en couple

Comme vous pouvez le constater, les positions que nous adoptons avec notre moitié pour dormir sont bien loin d’être anodines !

Et vous, qu’avez-vous tiré comme leçon de ces quelques lignes ?

© freedigitalphotos.net

Quel coussin pour bien dormir ?

Nous n’y prêtons pas suffisamment attention, mais notre literie joue un rôle très important dans la qualité de nos nuits.

Plus celle-ci est de mauvaise qualité, plus notre sommeil sera lui aussi de mauvaise qualité.

Il est donc important de porter une attention toute particulière à notre lit et à son équipement pour s’assurer des nuits de qualité, bien reposantes et régénérantes.

Je vous propose donc de découvrir tout de suite quelques conseils pour choisir un coussin pour bien dormir.

quel coussin pour bien dormir

Quel coussin pour bien dormir ?

Ne négligez pas votre oreiller…

Un bon oreiller pour un bon sommeil

Lorsque vous êtes allongé, votre tête doit rester alignée avec votre dos.

Pour choisir un bon oreiller, adapté à votre morphologie, il faut donc veiller à ce qu’il ne soit ni trop fin, ni trop épais.

Prenez donc garde à votre corpulence au moment de votre choix et n’hésitez pas à tester avant de vous décider.

Par exemple, si vos épaules sont plutôt larges et que vous avez pour habitude de dormir sur le côté, choisissez un oreiller d’une épaisseur de 13 / 14 cm afin qu’il vous assure un alignement parfait.

Ensuite, se pose le choix de la plume ou de la matière synthétique.

Choisir un bon oreiller pour bien dormir

Tout d’abord, si vous avez une tendance aux allergies, mieux vaut éliminer l’oreiller en plumes qui sera plus difficile à entretenir et qui risquera, à la longue, d’éveiller des crises.

Ensuite, tout dépend du niveau de fermeté que vous recherchez.

Il est important que l’oreiller puisse répondre à vos attentes.

Veillez toutefois à ce qu’il assure un bon maintien.

D’une manière générale, les coussins fermes et compacts sont à privilégier afin d’assurer un maintien parfait de votre nuque et de votre dos.

Enfin, n’hésitez pas à tester l’oreiller ergonomique, qui s’adapte à votre morphologie pour vous assurer un confort parfait.

Déroutant au début, il s’agit d’une excellente solution pour les personnes qui ont des douleurs cervicales et dorsales.

Un bon coussin = un bon sommeil

Veillez à ne pas négliger le choix de votre oreiller et prenez soin de le changer dès qu’il présente les premiers signes d’usure.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

Quelle position idéale pour dormir ?

Allongé sur le dos, sur le ventre, sur le côté… nous sommes nombreux à chercher longtemps la position idéale pour dormir.

En effet, en fonction de notre personnalité et de notre morphologie, certaines positions s’avèrent beaucoup plus confortables que d’autres.

Mais existe-t-il une position idéale pour dormir ?

Une seule et même position qui permettrait à chacun de trouver le sommeil rapidement et qui serait confortable à coup sûr ?

C’est ce que je vous propose de découvrir tout de suite.

position idéale pour dormir

Quelle position idéale pour dormir ?

Trouvez votre position idéale…

Bien choisir sa position idéale pour dormir

Choisir une position idéale pour dormir n’est pas une chose facile.

Bien au contraire d’ailleurs !

En fonction des jours, de notre humeur, de notre forme, nous avons souvent l’impression que telle position est idéale, alors que telle autre nous parait tout simplement impossible à supporter.

Dans ces moments, nous aimerions connaitre LA position idéale, qui nous permettrait de passer une nuit calme et reposante, jusqu’au matin.

Mais cette position universelle existe-t-elle ?

La réponse est malheureusement non…

Il est donc essentiel de choisir SA position, en fonction de ses besoins et de ses attentes.

Une position idéale pour dormir = une bonne nuit

Il faut savoir que choisir une position adaptée permet d’assurer un meilleur sommeil.

Cette étape ne doit donc pas être négligée.

Inutile d’insister dans telle ou telle position sous prétexte que vous avez lu dans un magasine que cette position était recommandée, si vous ne vous y sentez pas à l’aise.

Vous devez avant tout privilégier une position de sommeil dans laquelle vous vous sentez parfaitement détendu.

Sur le ventre, sur le dos, sur le côté ou encore en foetus… à vous de choisir en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Vous verrez, cela n’est pas si compliqué.

Une position adaptée au sommeil

Le choix de la position de sommeil  est une étape importante du coucher.

Ne la négligez pas et prenez le temps de bien vous installer.

© freedigitalphotos.net

Comprendre le syndrome des jambes sans repos

Ne vous est-il jamais arrivé, le soir venu, d’avoir l’impression que vos jambes ne parvenaient pas à se détendre ?

Vous savez, cette impression d’avoir envie, besoin même, de les bouger sans cesse.

Il n’est pas rare que ce phénomène se manifeste chez les personnes qui ont des problèmes de circulation sanguine, chez les femmes enceintes ou les personnes âgées.

Lorsqu’il reste occasionnel et modéré, il n’y a pas de raison de s’en inquiéter et quelques remèdes simples suffisent bien souvent à régler le problème.

Mais dans certains cas, il s’agit d’un vrai handicap, qui met en péril la qualité du sommeil.

On parle alors du syndrome des jambes sans repos.

syndrome des jambes sans repos

Comprendre le syndrome des jambes sans repos

Apprenez à détendre votre corps…

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

On connait plus couramment ce syndrome sous le nom d’impatiences nocturnes.

Il entraine un besoin incontrôlable de bouger les jambes de manière très régulière.

Il s’agit d’un trouble neurologique, lié à un sentiment d’inconfort permanent.

Les personnes qui en souffrent rencontrent alors des difficultés importantes à rester assises ou allongées, ce qui entraine des difficultés pour trouver le sommeil.

En quelques semaines seulement, la qualité de vie peut se trouver fortement compromise.

Il est donc important de traiter ce phénomène rapidement, avant qu’il n’engendre une véritable insomnie.

Comment calmer les jambes sans repos ?

Lorsque l’on bouge les jambes, un sentiment de soulagement se fait immédiatement ressentir.

Malheureusement, celui-ci est de très courte durée, nécessitante de bouger encore et encore.

Les causes de ce syndrome étant encore mal connues, il n’existe pas de traitement à proprement parler pour soulager les jambes sans repos.

Cependant, quelques petites astuces peuvent aider.

Se masser les jambes, prendre un bain chaud, permet bien souvent de calmer la crise et de trouver le sommeil plus facilement.

Dans le cas extrêmes, un traitement, à la base utilisé dans la maladie de Parkinson, pourra être envisagé.

Dormir malgré le syndrome des jambes sans repos

Ne minimisez pas l’impact de ce syndrome, trop souvent pris à la légère.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin, qui pourra éventuellement vous prescrire quelques analyses afin de dépister d’éventuelles carences.

© freedigitalphotos.net

Ecouter une musique douce pour dormir

La musique adoucit les moeurs… c’est bien connu !

Mais savez-vous qu’elle possède de véritables pouvoir sur notre organisme et sur notre esprit ?

En effet, que ce soit chez le bébé, l’enfant ou l’adulte, il a été prouvé par diverses études qu‘écouter une musique douce a des effets calmants et aident à mieux gérer le stress et la douleur.

Et le sommeil n’échappe pas à la règle.

En écoutant une musique douce de relaxation, vous pouvez très facilement améliorer votre sommeil et dormir plus profondément.

Vous avez des doutes ?

musique douce relaxation

Ecouter une musique douce pour dormir

Dormez en musique

Une musique douce de relaxation pour dormir : une vraie bonne idée

Il existe une grande variété de musiques douces destinées à la pratique de la relaxation.

Conçues par des experts, elles ont le formidable pouvoir de nous aider à nous détendre, à nous relaxer, et à lâcher prise sur nos pensées.

Or, si cette musique nous aide dans la pratique de la relaxation, elle est également très efficace dans la phase d’endormissement.

En effet, la plupart des troubles de l’endormissement sont liés à des difficultés à cesser de penser, à lâcher prise et à se laisser aller librement dans le sommeil.

Ecouter ce genre de musique au moment du coucher est donc très bénéfique.

Comment écouter une musique douce de relaxation pour s’endormir ?

Commencez par vous installer confortablement dans votre lit et lancez votre musique.

Ne la mettez pas trop forte  de façon à favoriser la détente.

Fermez les yeux et concentrez-vous sur la musique.

Peu à peu, vous n’entendrez plus qu’elle et elle vous aidera à lâcher prise, à ne plus penser et à vous laisser aller, tout simplement.

Vous pourrez vous procurer ce type de musique très facilement, que ce soit sur internet ou en magasin.

CD, enregistrements gratuits ou payants… le choix est suffisamment vaste pour permettre à chacun de trouver le style de musique qui lui correspond.

Une musique de relaxation pour mieux dormir

Je vous conseille vivement de tester cette petite astuce pendant deux ou trois nuits.

Il y a fort à parier que vous verrez rapidement le changement et que vos nuits seront beaucoup plus reposantes.

© freedigitalphotos.net

Des proverbes sur la fatigue

La fatigue fait, à plus ou mois grande échelle, partie de notre vie quotidienne.

Le travail, la vie de famille, le quotidien à gérer… la fatigue est bien présente et elle n’est pas toujours très facile à gérer.

Pourtant, il est préférable de parvenir à y faire face et relativiser, surtout lorsqu’elle se fait intense.

Je vous propose donc tout de suite de découvrir quelques proverbes sur la fatigue pour vous aider à la prendre un peu plus à la légère en attendant qu’elle se fasse plus discrète.

proverbes fatigue

Des proverbes sur la fatigue

Relativisez et détendez-vous…

Des proverbes plus ou moins légers sur la fatigue

Quand on est vraiment, vraiment fatigué, on a l’impression qu’être allongé ne suffit pas.

En montant un escalier, on est toujours plus fatigué à la fin qu’au début. Dans ces conditions, pourquoi ne pas commencer l’ascension par les dernières marches et la terminer par la première.

Le besoin de nouveau est signe de fatigue ou de faiblesse de l’esprit, qui demande ce qui lui manque. Car il n’est rien qui ne soit nouveau.

L’excès de sommeil fatigue.

Les Alpes c’est un pays profond où le ciel, fatigué d’être bleu, s’est allongé sur la montagne.

Je ne pense jamais, cela me fatigue; ou si je pense, je ne pense à rien.

On s’enrichit par la  fatigue et plus encore par l’économie.

Il vaut mieux être heureux et fatigué, que de péter la forme et de ne savoir qu’en faire…

Une bonne colère vaut mieux qu’une bonne douche. La douche fatigue, la colère apaise…

Personne ne se repose jamais vraiment, on imagine qu’on se repose ou qu’on va se reposer mais c’est juste une petite espérance qu’on a, on sait bien que ça n’existe pas, ce n’est qu’une chose qu’on dit quand on est fatigué.

Découvrez tout de suite des citations sur la fatigue pour vous aider

N’hésitez pas à lire ces quelques mots qui pourront vous aider à relativiser et à prendre le dessus lorsque la fatigue se fait vraiment sentir.

© freedigitalphotos.net

La fréquence cardiaque pendant le sommeil

Même si nous n’en avons pas conscience, au cours de la nuit, nous passons par des phases d’activité intense, que ce soit au niveau cérébral ou physique.

En effet, alors que le sommeil profond correspond plutôt à un moment d’immobilité, durant lequel notre respiration est calme, nos phases de sommeil paradoxal sont bien différentes.

En effet, nous avons tendance à bouger beaucoup, à nous agiter.

Notre respiration est plus rapide et notre coeur lui aussi connait des variations.

Je vous propose donc d’en découvrir tout de suite un peu plus sur la fréquence cardiaque pendant le sommeil.

fréquence cardiaque sommeil

La fréquence cardiaque pendant le sommeil

Veillez à votre coeur en dormant…

Quelle fréquence cardiaque pendant le sommeil ?

Notre fréquence cardiaque connait des accélérations et des décélérations tout au long de notre nuit de sommeil.

Je vous rassure tout de suite, cela est tout à fait normal.

Ces évolutions, qui peuvent parfois être surprenantes lorsqu’elles sont enregistrées, s’expliquent par nos différentes phases de sommeil mais aussi nos micros-réveils.

En effet, lorsque nous nous éveillons, même si nous ne nous n’en avons pas conscience, notre coeur connait une accélération significative.

Idem lorsque nous nous agitons pendant nos rêves.

Il peut même arriver, au cours d’un cauchemar, que notre coeur s’emballe que et l’on enregistre un rythme digne d’une personne qui vient de courir.

Comprendre la fréquence cardiaque pendant le sommeil

S’il vous arrive de vous réveiller en sentant votre coeur battre beaucoup plus fort qu’à l’habitude, aucune inquiétude à avoir.

Vous venez très certainement d’être tiré d’un mauvais rêve.

Par contre, si ce phénomène se répète à plusieurs reprises, voire même de façon répétitive, alors mieux vaut tout de même en parler à votre médecin.

En effet, une fréquence cardiaque beaucoup trop élevée de manière régulière peut également traduire la présence d’apnée du sommeil.

Mieux vaut donc ne pas prendre le problème trop à la légère.

La fréquence cardiaque du sommeil : un mystère

Pour la plupart d’entre nous, ces variations dans la fréquence cardiaque sont de purs mystères.

Mais ne vous affolez pas si votre coeur s’emballe dans votre sommeil.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

Portez une oreillette anti-somnolence

La somnolence peut très vite s’avérer être un phénomène dangereux.

En effet, lorsque nous conduisons, ou dans certains travaux, souffrir de somnolence peut amener à l’accident.

Elle est d’ailleurs l’une des causes significatives de mortalité au volant.

Si vous souffrez vous aussi de somnolence, il est donc important d’apprendre à lutter contre elle.

Pour vous y aider, je vous propose de découvrir tout de suite un petit accessoire qui pourra très vite vous changer la vie.

Il s’agit de l’oreillette anti-somnolence.

oreillette anti somnolence

Portez une oreillette anti-somnolence

Ne dormez plus lorsque cela est dangereux…

Comment fonctionne l’oreillette anti-somnolence ?

La somnolence se traduit par une forte envie de dormir, associée à une baisse significative de l’attention et de la concentration.

Si cela n’a rien de gênant lorsque l’on se trouve chez soi, il n’en est rien lorsque l’on est au volant ou même au travail.

L’oreillette anti-somnolence a donc pour but, comme son nom l’indique, de vous tenir en éveille et de réduire le phénomène de somnolence.

Il en existe différents modèles, sonores ou vibrants.

Chacun peut donc opter pour le modèle de son choix, en fonction de se préférence.

Utiliser l’oreillette anti-somnolence

L’oreillette anti-somnolence se présente comme une oreillette de téléphone portable.

Elle se place sur l’oreille et va analyser les mouvements de votre tête.

Dès que celle-ci va faire un mouvement suspect, du type pencher vers l’avant, vous serez averti par un bip ou une vibration.

Bien entendu, l’oreillette anti-somnolence n’a rien d’une solution miracle.

Si vous êtes au volant et que celle-ci vous averti que vous souffrez de somnolence, mieux vaut perdre quelques minutes et vous accorder une pause bien méritée.

Vous pourrez ensuite repartir en toute sécurité.

Vaincre la somnolence pour plus de sécurité

L’oreillette anti-somnolence est là pour vous avertir.

Si l’envie de dormir se fait trop forte, mieux vaut obéir à votre corps et vous reposer un peu.

© freedigitalphotos.net

Les pauses respiratoires pendant le sommeil

Nous avons parlé ensemble de la respiration irrégulière pendant le sommeil.

Je reviens donc comme promis sur le sujet afin de vous aider à mieux comprendre l’impact de ce phénomène sur votre santé.

Comme nous l’avons vu, ce type de respiration est tout à fait normal lorsqu’elle survient au cours de la phase de sommeil paradoxale, traduisant nos rêves et notre activité cérébrale intense.

Mais elle peut être beaucoup plus alarmante lorsqu’elle survient pendant une phase de sommeil profond.

Je vous propose donc de découvrir tout de suite son impact.

pause respiratoire pendant le sommeil

Les pauses respiratoires pendant le sommeil

Dormez de manière paisible…

Pourquoi des pauses respiratoires pendant le sommeil ?

Cette respiration irrégulière pendant la phase de sommeil profond se traduit bien souvent par la survenue de pauses.

Votre respiration cesse pendant une période plus ou moins longue, mais pas plus de quelques secondes, je vous rassure tout de suite.

Elle peut également se montrer très rapide à certains moments.

Bien souvent inquiétante pour le conjoint, ce type de respiration doit être pris au sérieux.

En effet, les pauses respiratoires pendant le sommeil profond traduisent bien souvent la survenue d’apnée de sommeil.

Prendre les pauses respiratoires au sérieux

Mieux vaut donc prendre ce phénomène très au sérieux et en parler au plus vite à votre médecin traitant.

En effet, même si l’apnée du sommeil n’est pas dangereuse en soi, il s’agit d’un trouble à ne pas négliger.

Elle entraine bien souvent un grand état de fatigue chez la personne qui en souffre.

Le sommeil est de qualité médiocre et ne permet pas de récupérer.

De plus, l’apnée du sommeil peut engendrer d’autres troubles liés.

Si vous ou votre conjoint remarquez des pauses respiratoires pendant le sommeil, n’hésitez donc pas à en parler à un professionnel de santé.

Traiter les pauses respiratoires pendant le sommeil

Diverses solutions existent pour traiter ce phénomène de pauses respiratoires.

Un traitement pourra donc rapidement vous aider à régler le problème.

© freedigitalphotos.net

La respiration irrégulière pendant le sommeil

Durant notre sommeil, nous traversons diverses phases au cours desquelles nous dormons soit profondément, soit légèrement.

Ces différentes phases peuvent être rythmées par des comportements différents.

C’est ainsi que durant le sommeil profond, nous avons tendance à rester immobile, notre corps étant en pleine récupération, alors que pendant la phase de sommeil paradoxal, nous nous montrons plus agité.

Notre respiration n’est pas la même non plus au cours de ces différentes phases.

Certaines personnes remarquent même, souvent chez leur conjoint, une respiration irrégulière.

Je vous propose donc d’en apprendre tout de suite un peu plus sur ce phénomène et de découvrir s’il est normal ou non.

respiration irrégulière sommeil

La respiration irrégulière pendant le sommeil

Comprendre son sommeil pour mieux dormir…

Pourquoi une respiration irrégulière pendant le sommeil

Lorsque la respiration irrégulière survient durant la phase de sommeil paradoxale, celle-ci est, dans la plupart des cas, normale.

En effet, durant cette phase, nous rêvons, notre activité cérébrale est intense et il nous arrive également de bouger beaucoup.

C’est ainsi que notre respiration peut devenir plus ou moins irrégulière.

Elle correspond bien souvent à nos rêves.

Durant cette phase, votre conjoint peut par exemple remarquer que vous faites occasionnellement de très courtes pauses, que vous vous montrez un peu essoufflé, etc.

Rien d’alarmant à ceci.

Une respiration irrégulière en phase de sommeil profond

Cette même respiration irrégulière peut par contre s’avérer plus inquiétante lorsqu’elle survient au cours d’une phase de sommeil profond.

En effet, à ce moment, notre corps et notre esprit sont apaisés, récupérant pleinement de toute la fatigue accumulée au cours de la journée.

Notre respiration se fait donc plus lente, plus calme et beaucoup plus régulière.

L’apparition d‘une respiration irrégulière à ce stade de la nuit, surtout si elle survient à plusieurs reprises, peut très vite s’avérer inquiétante.

Elle peut être le signal d’alarme d’un trouble du sommeil plus important.

Comprendre l’origine d’une respiration irrégulière

Je vous propose de revenir sur le sujet dans un prochain article, afin de vous expliquer en quoi la respiration irrégulière pendant la phase de sommeil profond doit vous alarmer.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

Somnolence post prandiale : origine et solution

Connaissez-vous la somnolence post-prandiale ?

Vous savez, il s’agit de ce fameux coup de fatigue qui a tendance à nous tomber dessus dès que nous avons terminé notre repas de midi.

Nous sommes très nombreux à connaitre ce phénomène.

S’il n’a rien d’inquiétant en soi, il peut très vite devenir difficile à vivre pour les personnes qui travaillent.

En effet, s’endormir en début d’après midi alors que le travail ne manque pas peut être très gênant.

Je vous propose donc de découvrir d’où vient ce phénomène et quelles sont les solutions envisageables.

somnolence post prandiale

Somnolence post prandiale : origine et solution

Retrouvez votre énergie

Pourquoi la somnolence post postprandiale ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, dans la plupart des cas, la somnolence post-prandiale n’a rien à voir avec l’alimentation.

Il s’agit en effet dune chose normale, dans certaines mesures.

En effet, elle correspond à une phase de ralentissement de l’activité cérébrale.

Durant cette période, nous sommes moins bien disposés pour travailler.

Votre cerveau et notre corps ont besoin d’un peu de repos pour pouvoir mieux repartir en milieu d’après-midi.

C’est ainsi que beaucoup de personnes s’accordent une petite sieste, estimant celle-ci tout à fait normale.

Mais, même si elle est toujours bénéfique, celle-ci ne doit pas s’avérer indispensable.

Comprendre la somnolence post-prandiale

En effet, la somnolence post-prandiale doit rester modérée et ne doit pas pousser à la sieste à tout prix.

Si tel est le cas, c’est bien souvent qu’elle traduit un déficit de sommeil nocturne.

Si vous aussi, vous ressentez une somnolence intense après le repas, au point de ressentir un réel besoin de dormir, c’est sans aucun doute que vous ne dormez pas assez la nuit.

Pour réduire ce phénomène et retrouver une activité normale en début d’après-midi, essayez de vous coucher plus tôt.

En accroissant votre sommeil nocturne, vous pourrez réduire votre somnolence post-prandiale de manière significative.

Mieux dormir la nuit pour être moins fatigué la journée

Dormir en plein après-midi, lorsque l’on a moins de 70 ans, ne doit pas être un besoin impératif.

Si tel est le cas, je vous conseille vivement de vous pencher sur la qualité de vos nuits.

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article

De l’ornithine pour le sommeil

Connaissez-vous l’ornithine ?

Il s’agit d’un acide aminé présent naturellement dans notre corps.

Mais saviez-vous qu’une carence en ornithine peut vous conduire à des problèmes de sommeil ?

En effet, certaines personnes, simplement à cause de ce problème mineur, peuvent voir apparaitre des insomnies importantes.

Je vous propose donc d’en apprendre aujourd’hui un peu plus sur cet acide aminé qui a le terrible pouvoir de vous gâcher la vie.

ornithine sommeil

De l’ornithine pour le sommeil

Soignez-vous pour mieux dormir…

Mieux comprendre le rôle de l’ornithine

Le principal rôle de l’ornithine est d’aider notre corps à évacuer toutes les toxines auxquelles il est confronté au cours de notre vie quotidienne.

Dans la lutte contre l’insomnie, cette acide aminé, certes moins connu que ses confrères, intervient donc en détoxifiant notre cerveau en ammoniaque, l’une des causes de la survenue de troubles du sommeil.

Il est donc important de veiller à avoir un apport suffisant en ornithine, surtout lorsque l’on souffre d’insomnies difficilement explicables.

Stress, maladie ou mauvaise hygiène de vie peuvent conduire notre corps à ne plus produire suffisamment d’ornithine, comme il le fait à l’état naturel.

Prendre un complément en Ornithine ?

Il faut savoir que pour profiter pleinement des bienfaits de cet acide aminé, il est essentiel d’en associer la prise à celle d’arginine.

Ces deux éléments se trouvent à l’état naturel dans de nombreux aliments, que vous pouvez donc manger en quantité suffisante pour vous assure un bon apport.

Consommez donc du poisson, de la viande, des produits laitiers mais aussi des noix, du soja, du riz ou encore du blé.

En variant votre alimentation et en consommant une quantité suffisante de chaque met, vous parviendrez à maintenir une dose satisfaisante d’ornithine dans votre organisme.

Avec une alimentation équilibrée, il n’est donc pas nécessaire de prendre de complément artificiel.

Ornithine et sommeil : un duo gagnant

Nous n’en prenons pas toujours conscience, mais veiller à avoir une alimentation parfaitement équilibrée est bien souvent l’assurance de réduire nos troubles du sommeil.

© freedigitalphotos.net

Le sommeil chez la personne âgée

Tout au long de notre vie, notre sommeil évolue.

En effet, si nous dormons beaucoup lorsque nous sommes enfant, notre quantité de sommeil a tendance à fortement diminuer au fur et à mesure que nous prenons de l’âge.

Vers 50 ans, celle-ci diminue même de façon très significative.

C’est ainsi que chez la personne âgée, de nombreuses difficultés de sommeil peuvent se présenter.

C’est d’ailleurs ce que je vous propose de découvrir tout de suite à travers ce court article.

sommeil personne âgée

Le sommeil chez la personne âgée

Bien dormir à tout âge…

Personne âgée et sommeil : parfois difficile

Plus on prend de l’âge, plus notre sommeil est superficiel.

En effet, nous avons de plus en plus de mal, au fil des années, à atteindre la phase de sommeil profond.

Celle-ci s’avère plus courte, plus épisodique, et offre au corps une moins bonne capacité de récupération.

Cette dégradation du sommeil profond est notamment l’une des causes de fatigue chez les personnes âgées.

Les réveils se font également de plus en plus nombreux, de même que les changements de phases.

Il n’est ainsi pas rare d’entendre des personnes âgées se plaindre d’avoir un sommeil de mauvais qualité.

Comprendre le sommeil chez la personne âgée

Un autre phénomène se manifeste également : le sommeil se présente de plus en plus tôt dans la journée.

Ainsi, une personne qui a eu l’habitude de se coucher toujours vers 23 h, arrivée à un certain âge, pourra avoir besoin de dormir vers 21 h.

Ce phénomène est tout à fait normal mais n’est parfois pas très bien vécu.

Pourtant, il est important de respecter ce nouveau rythme naturel et de s’organiser pour se coucher plus tôt, dès que les premiers signes du sommeil se font ressentir.

De cela dépend une bonne récupération et une meilleure forme tout au long de la journée.

S’adapter au rythme de sommeil pour la personne agée

L’essentiel, pour bien dormir malgré l’âge, est de savoir s’adapter à ce nouveau rythme et à ces nouveaux besoins.

Pas de panique, ce n’est pas parce que l’on avance en âge que l’on est condamné à mal dormir !

© freedigitalphotos.net

 

Comprendre le lien entre sérotonine et sommeil

Tout au long de notre existence, notre sommeil peut nous jouer bien des tours.

Tantôt nous ne parvenons pas à nous endormir, tantôt nous sommes sujets à des réveils intempestifs…

Et pour tout cela, la cause n’est pas toujours facile à déterminer.

Parmi les facteurs d’insomnie les plus courants figure la carence.

En effet, une mauvaise alimentation peut nous conduire à mal dormir pour cause de carences.

Je vous invite donc à découvrir aujourd’hui le rôle de la sérotonine sur notre sommeil.

serotonine sommeil

Comprendre le lien entre sérotonine et sommeil

Mieux dormir peut parfois être simple…

Quel rôle joue la sérotonine sur notre sommeil ?

La sérotonine est un dérivé d’un acide aminé.

Elle joue le rôle d’un neurotransmetteur et est donc très importante pour notre équilibre.

Bien que ses effets sur notre système nerveux soient encore trop peu connus, on sait que la sérotonine est très importante pour la qualité de notre sommeil.

L’accumulation de sérotonine dans notre cerveau provoque l’arrivée de sommeil et aide à le garder tout au long de la nuit.

Surveiller votre alimentation peut donc vous aider à retrouver un bon sommeil.

Quoi manger pour mieux dormir grâce à la sérotonine ?

Divers aliments contribuent à une quantité suffisante de sérotonine dans l’organisme.

C’est le cas notamment des poissons gras, de l’huile de lin ou de noix, des aliments offrant un index glycémique bas, des légumineuses ou encore des produits laitiers.

Privilégiez donc ces aliments, en outre très sains et équilibrés, pour vos repas du soir.

Peu à peu, vos apports vous permettront de jouir d’un meilleur taux de sérotonine et vous pourrez peu à peu retrouver des nuits calmes et sereines.

Dormir grâce à la sérotonine

Nous avons toujours tendance à chercher des solutions compliquées à nos troubles du sommeil.

Pourtant, il s’agit souvent de très peu de choses pour retrouver en bon sommeil, en très peu de temps.

© freedigitalphotos.net

Sommeil entrecoupé : un trouble fatiguant

Au cours de la nuit, nous connaissons de nombreuses phases propices au réveil.

Il nous arrive d’ailleurs à plusieurs reprises de nous réveiller sans même en avoir conscience.

Il s’agit de micros-réveils tout à fait normaux.

Cependant, lorsque ces réveils se font gênants, qu’ils durent trop longtemps et sont trop répétitifs, la qualité du sommeil s’en trouve fortement troublée.

Je vous propose donc aujourd’hui de l’impact d’un sommeil entrecoupé sur votre santé.

sommeil entrecoupé

Sommeil entrecoupé : un trouble fatiguant

Dormez enfin mieux…

Qu’est ce qu’un sommeil entrecoupé ?

On parle de sommeil entrecoupé lorsque les réveils se font multiples et longs, tout au long de la nuit.

Il faut savoir que ces réveils sont très néfastes.

En effet, des études ont prouvés qu’ils sont plus difficiles et dangereux qu’une insomnie.

Ce sommeil entrecoupé empêche notre corps de récupérer profondément, le fait de dormir ne remplissant plus toutes ses fonctions.

Peu à peu, vous vous trouvez dans un état de fatigue important.

Le sommeil entrecoupé figure donc parmi les troubles les plus handicapants à vivre au quotidien et peut grandement vous gâcher la vie.

Comment lutter contre le sommeil entrecoupé ?

Lutter contre le sommeil entrecoupé n’est pas forcément chose aisée.

La première cause à rechercher est le bruit extérieur.

En effet, même si vous ne vous en rendez pas compte, ces multiples réveils peuvent être causés par des bruits environnants, que ceux-ci proviennent de la rue, de vos voisins, de votre maison ou encore de votre conjoint.

Tentez donc de déterminer si quelque chose peut vous réveiller au cours de la nuit.

Si c’est le cas, tentez de régler le problème ou, au pire, optez pour des bouchons d’oreilles.

Si les réveils ne sont pas causés par une source de bruit, il existe des traitements homéopathique très efficaces.

En traitant le problème à sa source, ils vous aideront à retrouver des nuits reposantes et sereines.

Comprendre le sommeil entrecoupé pour mieux se reposer

N’hésitez pas à partir à la chasse de la cause de votre sommeil entrecoupé.

Vous retrouverez des journées bien meilleures !

© freedigitalphotos.net

Recherches d'accès à cet article